Kunschthafe, Kunschthaafe, Kunsthafe, Arnaud, Weber, Marmitte aux arts, Auguste Michel, Audrey, Bordonné, Victor, Da Cruz, Henri, De Noyal, culture, Alsace, alsacien, alsacienne, Saint-Leonard, St-Leonard, Schiltigheim, Michel, Auguste, Bastian,Charles, Binder, Camille, Bischoff, Henri, Blumer, Lucien, Braunagel, Paul, Bucher, Pierre, Sorgius, Erb, Joseph-Marie, Forrer, Robert, Ganier, Tanconville, Henri, Ganz, Rodolphe, Greber, Jules, Haas, Théodore, Haug, Hugo, Heimburger, Heizmann, Haehl, Georges, Hornecker, Leon, Kamm, Louis-Philippe, Kieffer, Fritz, Koerrtgé, Albert, Krafft, Gustave, Laskowski, François, Laugel, Anselme, Lorentz, Alfred, Loux, Henri, Marzolff, Alfred, Münch, Ernest, Regamey, Frédéric, Ritleng, Alfred, Sattler, Joseph, Schneider, Emile, Schnug, Leo, Seyboth, Adolphe, Spindler, Charles, Stahl, Emile, Stoskopf, Gustave, Marmittte, arts
 
Le Kunschthafe (Kunschthaafe), creuset de la culture alsacienne et marmitte aux artsKunschthafe 1896-1909Kunschthafe 2009ActivitésAgendaPresseLiens
 
<<  Avril 2018  >>
 Lun  Mar  Mer  Jeu  Ven  Sam  Dim 
        1
  2  3  4  5  6  7  8
  9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

A ne pas manquer

Newsletter juin 2009

newsletterKunschthafe-juin2009-1

adhesionlight

Téléchargez le bulletin d'adhésion ci-contre et retournez le avec votre réglement à :

Arnaud Weber
Association Le Kunschthafe
10, rue Thomann
67 000 Strasbourg

 


ERB Joseph-Marie
Share/Save/Bookmark

Erb Joseph Marie (1860-1944)

Né à Strasbourg, mort à Andlau. Confession : catholique.

Formation : Paris en 1874, cours de l'Institut de Musique classique fondé par Niedermeyer (professeurs : Saint Saëns, Fauré et l'organiste Gigout).

Pratique : En 1880, retour en Alsace, professeur de musique, de piano et d'orgue, compositeur. De 1880 à 1883, nombreux récitals de piano et d'orgue en Alsace et en Suisse. Il y fit connaître les oeuvres de Saint Saens, César Franck, Fauré, Gigout, Widor. Plus tard, il fut le premier à révéler à ses compatriotes alsaciens l'art des clavecinistes français des XVII° et XVIII° siècles, ainsi que les premières oeuvres de Debussy et de Ravel. L'année1883 fut assombrie par la mort de son plus jeune frère et la constatation que sa myopie l'empêche de diriger un orchestre. Ses problèmes occulaires ne feront qu'empirer. Rencontre avec Franz Liszt qui l'invita à Weimar. En 1903, perdit son fils, en 1904, son frère. Malgré le succès remporté par son oeuvre Vogesentanne, succès qu'il ne sut exploiter, sa sensibilité durement éprouvée imprima à son art une orientation nouvelle : il composa alors ses premières oeuvres à thèmes liturgiques.

 

Commentaires  

 
#1 Matthieu 2011-07-04 11:07 Selonle nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, Joseph-Marie Erb est né le 23 octobre 1858.
 

POur poster des commentaires, vous devez au préalable vous identifier ou vous enregistrer.