Kunschthafe, Kunschthaafe, Kunsthafe, Arnaud, Weber, Marmitte aux arts, Auguste Michel, Audrey, Bordonné, Victor, Da Cruz, Henri, De Noyal, culture, Alsace, alsacien, alsacienne, Saint-Leonard, St-Leonard, Schiltigheim, Michel, Auguste, Bastian,Charles, Binder, Camille, Bischoff, Henri, Blumer, Lucien, Braunagel, Paul, Bucher, Pierre, Sorgius, Erb, Joseph-Marie, Forrer, Robert, Ganier, Tanconville, Henri, Ganz, Rodolphe, Greber, Jules, Haas, Théodore, Haug, Hugo, Heimburger, Heizmann, Haehl, Georges, Hornecker, Leon, Kamm, Louis-Philippe, Kieffer, Fritz, Koerrtgé, Albert, Krafft, Gustave, Laskowski, François, Laugel, Anselme, Lorentz, Alfred, Loux, Henri, Marzolff, Alfred, Münch, Ernest, Regamey, Frédéric, Ritleng, Alfred, Sattler, Joseph, Schneider, Emile, Schnug, Leo, Seyboth, Adolphe, Spindler, Charles, Stahl, Emile, Stoskopf, Gustave, Marmittte, arts
 
Le Kunschthafe (Kunschthaafe), creuset de la culture alsacienne et marmitte aux artsKunschthafe 1896-1909Kunschthafe 2009ActivitésAgendaPresseLiens
 
<<  Juillet 2018  >>
 Lun  Mar  Mer  Jeu  Ven  Sam  Dim 
        1
  2  3  4  5  6  7  8
  9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

A ne pas manquer

Newsletter juin 2009

newsletterKunschthafe-juin2009-1

adhesionlight

Téléchargez le bulletin d'adhésion ci-contre et retournez le avec votre réglement à :

Arnaud Weber
Association Le Kunschthafe
10, rue Thomann
67 000 Strasbourg

 


KAMM Louis-Philippe
Share/Save/Bookmark

Kamm Louis-Philippe (1882-1959)

Né et mort à Strasbourg.

Confession : protestant luthérien.

Formation : élève de l'Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg de 1897 à 1901 (professeurs Jordan et Camissar), Académie des Beaux-Arts de Münich, d'abord de 1901 à 1902 (professeur Feuerstein), ensuite de 1904 à 1908 (professeurs von Marr et Von Stück ) tout en étudiant parallèlement l'Eau-forte pendant cette seconde période (en 1905, professeur Halm).

Pratique : peintre, dessinateur et illustrateur. Sa première apparition en public eut lieu en 1903, à Strasbourg, à l'occasion du Salon des Artistes Strasbourgeois, au Palais Rohan.

Style : assez monumental. Passe par tous les styles.

 

POur poster des commentaires, vous devez au préalable vous identifier ou vous enregistrer.